LE SECRET DE L’ARÔME PARFAIT

Pour préparer un bon café avec la Moka, il suffit de remplit la bouilloire avec de l'eau jusqu'au niveau de la soupape de sécurité, et de mettre le filtre métallique en forme d’entonnoir. Déposer dans ce dernier le café, qui ne doit pas être excessivement pressé, puis visser le collecteur équipé d'un second filtre. Mettre la Moka sur le feu moyen et chauffer l'eau jusqu'à ébullition.

La pression de la vapeur saturée au-dessus augmente, provoquant sa dilatation. À travers l’expansion, la vapeur saturée oblige l'eau à passer par le seul moyen de sortie : l'entonnoir qui mène au filtre. À mi-chemin, l'eau chaude passe à travers la masse de café en produisant la boisson par percolation. Enfin, le café et le sel est déposé dans le collecteur en passant par un tube appelé «cheminée».

La pression obtenue avec cette méthode est légèrement supérieure à la pression atmosphérique, et il est possible d'atteindre des températures plus élevées qu’avec d’autres cafetières, telles que la napolitaine par exemple. L'eau dans la bouilloire commence à bouillir jusqu'à la fin de la préparation, lorsqu’une grande quantité est déjà montée dans le collecteur. Un joint assure la sécurité du vissage et une soupape de sécurité empêche une augmentation excessive de la pression dans la bouilloire d'ébullition, généralement due à des obturations.